Bambou vs. Noisettier, le match

Nos canisses en noisettier, vieilles de 3 ans, se délitaient doucement. Des paillettes de bois pleuvaient sur la table Fermob à chaque averse.

J’ai tout enlevé il y a 15 jours et depuis il faisait chaud en terrasse!

J’avais prévu de commander en ligne des canisses en tiges entières de bambou de diamètre 2/3 cm (reliées entre elles par un fil en acier galvanisé). Mais bon, fin d’année chargée entre le boulot et les fêtes d’école et autres vadrouilles de week-end…

Ce week end, on est passé chez ma grande soeur…et c’est finalement mère nature qui va nous fournir! Elle a une petite forêt de bambou qui a besoin d’être un peu allégée…

On a fait une petite séance de coupe-coupe et d’effeuillage, et me voilà revenue avec un 10aine de grosses tiges (et des ampoules au doigt).

Il m’en faudrait au moins 40 de plus il va falloir que j’y retourne!

Ca va être canon. Merci grande soeur!

Avant:

Avec les premiers bambous:

Advertisements

Terrasse magique

Sur le toit du restaurant étoilé de Christian Têtedoie, un restaurant éphémère, et étoilé par le ciel -si ce n’est par le guide:  Une terrasse magique, une vue plongeante sur Lyon et lointaine jusqu’au Mont Blanc.  Et leur playlist est parfaite. Ça s’appelle la Terrasse de l’Antiquaille.
Et ce soir là, il faisait très beau.

image

image

image

Le soleil pile dans la mine du crayon

image

image

image

La fan zone EURO 2016 place Bellecour

image

Et les 3 grues de l’Hôtel Dieu

My favorite place on earth

image

This is my favorite place on Earth. On this terrasse, in front of our family house. Looking towards a small village, nestled in the southeastern foothills of the Vercors mountain range.
This is where my husband asked me to marry him,

Continue reading

Vive les artisans consciencieux!

20130925-072207.jpgLa terrasse avait été posée fin mai, juste avant une petite fiesta à la maison…
Une semaine ou deux plus tard…horreur-malheur: de nombreuses lames de mélèze étaient fendues, des espèces de copeaux se soulevaient. Les échardes dans les pieds, ou dans les genoux ou les mains pour le plus petit d’entre nous, étaient iminentes.
Diagnostic: le bois qui nous a été livré n’était pas assez sec.

Heureusement, il y a des artisans consciencieux. Le notre (cf bonnes addresses) a quasi-harcelé le fournisseur de bois jusqu’à ce qu’il veuille bien venir sur place. Ledit fournisseur a commencé à arguer que “c’est normal…d’ailleurs vous avez signé votre bon de commande et c’est écrit en bas:  vous acceptez que le bois c’est une matière vivante – vous aurez forcèment des fissures et des changements au bout d’un temps…” – En chair et en os, il nous faisait le coup de l’inventeur de terrasses jetables… Mais notre poseur a tenu bon sans s’ennverver. Moi j’était un peu moins zen quand je posais mes contre-arguments (notabéné: se mettre peut être à la méditation)

Finalement Yannick et Pascal (les artisans consciencieux donc) ont négocié qu’une trentaine de lames soient changées à sa charge. Et ils ont du refaire les découpes (parfois bien techniques) et la pose  quand ce nouveau bois a été livré. La classe.

Du coup, maintenant, on a une terrasse bi-colore! Il faudra quelques mois pour que le nouveau mélèze prenne la teinte grisée de celui posé en Mai. D’ici la, je vous demanderai des conseils pour les saturateurs sans doute!

Longue vie aux artisans consciencieux!

20130925-072156.jpg

20130925-072217.jpg

Terrasse, done!

C’est fait! Bon, la déco reste à mettre en place mais la terrasse et la pergola sont prêtes à accueillir les amis.
Les artisans (cf bonnes adresses) ont fait un super boulot, sous la pluie presque tout le temps. Concentrés sur les angles pas droits, les décrochés, les coupes biscornues. Voyez plutôt:

20130522-203337.jpg

20130522-203356.jpg

20130522-203409.jpg

20130522-203444.jpg

20130522-203456.jpg

20130522-203510.jpg

Photos du jour

3 heures de ponçage- Avant:

20130520-193154.jpg
La peinture restante était comme du Tipex collant…

20130520-193518.jpg
Grain 40 au début du ponçage de ce meuble (il y un an, voui-voui je prends mon temps), puis 80 (bas de la photo), puis grain 120 (en haut), et c’est doux!

20130520-193848.jpg

3 heures de ponçage- Après: il restera le bas des gonds à poncer, et les poignets coquilles a visser sur les tiroirs. Puis, ultime étape, un vernis mat incolore et bio…qui paraît-il sent l’orange!

20130520-193423.jpg

Il a bien changé depuis qu’on l’a trouvé dans la cave:meuble